Nos boursiers 2016

Dr Cédric Van Marcke de Lummen

Service d’oncologie médicale

« Vers une meilleure compréhension des origines du cancer du sein héréditaire »

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, mais également le plus mortel avant l’âge

de 60 ans. 10% des cas de cancers du sein sont héréditaires. Ils ont tendance à se développer chez les femmes jeunes et à être plus agressifs. Des critères cliniques et familiaux doivent faire penser à ce type de cancer.

Les médecins recherchent chez ces patientes la présence de mutations de certains gènes (BRCA1 et BRCA2). Ces mutations ne sont toutefois retrouvées que dans une minorité de cas. Aujourd’hui, seulement 40% du risque familial accru présenté par ces familles s’explique par des mutations génétiques.

Nous avons créé une base de données de patientes issues de familles à haut risque héréditaire de cancer du sein, mais non porteuses de mutations des gènes BRCA1 et BRCA2. Notre objectif est d’étudier l’ADN de ces patientes par une technologie récente : le séquençage à haut débit. Cela nous permettra d’identifier toutes leurs variations géniques, avant de rechercher celles prédisposant au cancer du sein. Nous espérons ainsi pouvoir déterminer le risque encouru par les autres membres de la famille, ce qui permettrait d’individualiser les mesures de prévention et de dépistage.

Les premiers résultats sont prometteurs. Grâce à la Fondation Saint-Luc, je vais pouvoir poursuivre le séquençage et l’analyse de l’ADN de ces patientes.

Le projet du Dr Cédric Van Marcke de Lummen :