Nos boursiers 2011

Dr Johann MORELLE

Résident – Service de néphrologie

Dialyse péritonéale: du transport d’eau libre aux phénomènes de migration cellulaire

La dialyse péritonéale est une méthode de suppléance rénale qui permet, chez les patients souffrant d’insuffisance rénale terminale, l’élimination de toxines et d’eau au travers du péritoine.

Le travail de Johann Morelle, encadré par les Professeurs Olivier Devuyst et Eric Goffin, aura pour objectif de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans la survenue des principales complications de la dialyse péritonéale, à savoir: la péritonite infectieuse d’une part, et les altérations fonctionnelles et structurelles de la membrane péritonéale soumise aux solutions de dialyse d’autre part. Il portera en particulier sur le rôle de l’aquaporine-1 (un canal spécifique à l’eau exprimé au niveau des capillaires de la membrane péritonéale) dans les phénomènes de prolifération vasculaire et d’inflammation.

De nouveaux agents pharmacologiques capables de stimuler ou d’inhiber l’activité de l’aquaporine-1 seront ensuite testés afin d’améliorer l’élimination d’eau au cours de la dialyse ou, au contraire, de limiter les effets délétères d’une réponse inflammatoire excessive.

L’approche sera à la fois fondamentale et translationnelle. Cette activité de recherche sera complétée par une activité clinique dans le secteur de la dialyse extrahospitalière au sein du Service de néphrologie des Cliniques Saint-Luc.

Grâce à la Fondation Saint-Luc, le Dr Johann Morelle se consacrera à son travail de recherche pendant un an à mi-temps.