Nos boursiers 2011

Dr Sébastien GILLIAUX

Laboratoire de gynécologie de l’UCL

Optimaliser les techniques de cryopréservation et greffe de tissu ovarien

Par la compréhension des mécanismes de l’activation folliculaire précoce et de l’asynchronie (excès de maturation des cellules de la granulosa1 ou retard de maturation ovocytaire), l’ajout d’agents stimulant ou inhibant permettra de contourner les perturbations des processus de croissance survenant suite à la greffe et à la congélation.

Les résultats obtenus par ce travail de recherche permettront d’optimaliser les techniques de congélation appliquées par la banque de tissu ovarien des Cliniques Saint-Luc, mais aussi les techniques de greffe afin d’augmenter les chances d’obtenir une grossesse spontanée. Ils généreront par ce biais un impact sur la qualité de vie des jeunes patientes ménopausées ou infertiles suite à un traitement chimio et/ou radiothérapique. Grâce à la Fondation Saint-Luc, le Dr Sébastien Gilliaux se consacrera à son travail de recherche pendant un an à temps-plein.

1. La granulosa est la couche cellulaire centrale du follicule ovarien qui entoure l’ovocyte. Par de nombreuses connections, elle permet la croissance synchrone du futur oeuf lors la première phase du cycle menstruel. Après expulsion de l’ovocyte (ovulation), la granulosa (corps jaune) sécrète la progestérone, une hormone qui sera nécessaire à la survie d’une potentielle grossesse naissante.