Nos boursiers 2017

Dr Tom Darius (renouvellement)

Service de chirurgie et transplantation abdominale

« Quelle évolution pour la préservation d’un rein en vue d’une transplantation ? »

La greffe rénale est la meilleure option pour le traitement de l’insuffisance rénale terminale. Elle améliore la qualité de vie du patient et sa survie à long terme. La première greffe rénale en Belgique a été réalisée le 3 juin 1963 par le Pr Alexandre à l’Université catholique de Louvain (UCL). La méthode de préservation du greffon n’a pas changé depuis ; le rein est rincé avec une solution de préservation froide avant d’être conservé de façon statique dans

une boîte refroidie par de la glace. Récemment, une méthode dynamique de perfusion continue du rein, par une machine, avec une solution de préservation froide, a démontré une nette amélioration de la fonction rénale à court terme.

Le soutien de la Fondation Saint-Luc m’a déjà permis de commencer à tester différentes modalités de préservation du greffon sur un modèle d’autotransplantation animale. Le renouvellement de son appui pour une année supplémentaire va me permettre de débuter la seconde phase de cette recherche préclinique. Mon objectif est de mettre en évidence la méthode de préservation la plus optimale pour :

1. améliorer la fonction rénale immédiate après greffe rénale ;

2. éviter la nécrose tubulaire et le recours à la dialyse juste après la greffe ;

3. évaluer la fonction ex-vivo (hors de l’organisme) des reins initialement refusés pour transplantation et de les reconsidérer pour la greffe.

La finalité de mes recherches serait l’application de ces concepts innovants chez les patients.

Le projet du Dr Tom Darius :

La préservation d’un rein en vue d’une transplantation