Nos boursiers 2016

Emilie Lacroix

Neuropsychologue - Service d’oto-rhino-laryngologie

« Un dysfonctionnement de l’oreille interne peut-il altérer les capacités de perception de l’espace des enfants sourds ? »

L’oreille interne est un lieu de haute précision ; composée de la cochlée qui nous permet d’entendre, elle comprend également un organe nommé vestibule, responsable de notre équilibre. En cas de problème inflammatoire ou génétique, ces deux structures sont touchées conjointement, ce qui entraîne

perte auditive et difficulté de perception du corps dans l’espace.

Chez l’adulte, le dysfonctionnement du système vestibulaire entraîne des déficits cognitifs bien connus : fatigue mentale, difficultés dans des tâches d’attention visuelle, de rotation mentale ou encore de mémoire visuospatiale.

Chez l’enfant, l’impact d’une telle affection est malheureusement plus méconnu et complexe à traiter. Le fonctionnement du système vestibulaire est encore mal compris bien que sans doute déterminant dans le développement psychomoteur.

En pratique clinique, de nombreuses questions restent encore sans réponse. La plasticité cérébrale de l’enfant lui permet-elle une meilleure compensation ? Le trouble auditif associé est-il un facteur de handicap

supplémentaire ? Ce dysfonctionnement peut-il conduire à des troubles spécifiques des apprentissages ? Comprendre les implications du système vestibulaire dans la perception visuo-spatiale de l’enfant sourd pourra, à terme, permettre un meilleur traitement des difficultés associées aux problèmes d’équilibre.

Grâce au mandat de recherche de la Fondation Saint-Luc, nous pourrons répliquer et valider les études actuelles chez l’adulte, et débuter les explorations chez l’enfant.

Le projet d'Emilie Lacroix :