Nos boursiers 2017

Nathalie Lacroix

Infirmière ressource pour la problématique alcoolique

« Pour une meilleure prise en charge des personnes confrontées à des troubles liés à l’alcool »

On estime à 10 % le nombre de Belges ayant un trouble lié à l’usage de l’alcool. Dans les hôpitaux généraux, ce chiffre grimpe habituellement à 20-25 % et il est probable qu’il en soit de même aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

Un rapport du Centre fédéral d’expertise en soins de santé met en évidence que seulement 5 à 10 % des patients accèdent à des soins et qu’ils attendent en moyenne 18 ans avant de se tourner vers une aide professionnelle. Il est donc important d’avoir une attitude pro-active et d’aller à la rencontre de ces personnes pour mettre en place un soutien. C’est le but de ma mission d’infirmière ressource en problématique alcoolique.

Mon projet tournera autour de 4 axes :

• Identification des troubles par une approche d’évaluation systématique.

• Prévention chez les patients présentant une consommation à risque mais pas de dépendance réelle : une intervention brève permet généralement de réduire leur consommation, diminuant ainsi les conséquences de l’alcool sur leur santé, les risques d’accidents et l’évolution vers la dépendance.

• Rencontrer les patients dans la dépendance à l’alcool et accompagner leur motivation vers une prise en charge de leur addiction, qui passe par une désintoxication.

• Soutien, accompagnement et formation du personnel soignant afin de mieux détecter et accepter les patients présentant une consommation excessive d’alcool, en vue d’améliorer leur accompagnement, de construire avec eux un projet de soin et d’éviter, chez les patients dépendants, des sevrages brutaux qui entraînent des risques mortels.

Grâce à la bourse de la Fondation Saint-Luc, j’entreprendrai une spécialisation en alcoologie pour mener à bien mon projet. La bourse permettra également de mettre sur pied une supervision avec les intervenants de l’Unité Intégrée d’Hépatologie (où se font les cures de désintoxication) afin de resserrer nos liens, d’améliorer et d’intégrer nos démarches vis-à-vis de ces patients.

Le projet de Nathalie Lacroix :

Infirmière ressource pour la problématique alcoolique