Nos boursiers 2013

Pr Stéphane Eeckhoudt

Chef de clinique associé – Service de biologie hématologique

Sang de cordon et immunothérapie

Les greffes s’accompagnent de l’introduction dans un organisme receveur de cellules provenant d’un autre individu dont le répertoire génétique est, dans la plupart des cas, partiellement incompatible. Une réaction du système immunitaire du receveur (rejet) ou du donneur est possible et risque de mettre en péril la réussite de la greffe.
Il existe plusieurs stratégies pour modérer ces phénomènes immunitaires ; l’immunothérapie est la plus récente. Cette technique tente de mettre à profit les capacités régulatrices de certains types cellulaires du système immunitaire et de les utiliser comme traitement adjuvant à la greffe. Le sang de cordon ombilical, déjà utilisé comme source de greffes de cellules souches hématopoïétiques (à l’origine de toutes les lignées de cellules sanguines), pourrait également être exploité comme source de cellules immuno-modulatrices.

"Le soutien de la Fondation Saint-Luc me permettra d’intégrer les équipes de recherche en immunothérapie du Centre Anthony Nolan à Londres dont les missions sont, notamment, l’amélioration constante des techniques de transplantation de cellules souches hématopoïétiques et la mise au point de protocoles cliniques d’immunothérapie à partir du sang de cordon ombilical. Ce Centre est rattaché au Royal Free Hospital et est dirigé par le Pr A. J. Madrigal, président du Groupe européen de transplantation de moelle osseuse (EBMT)."

Rapport d'activité