Nos boursiers 2012

Valérie Luyckx

Médecin Assistant Clinicien Candidat Spécialiste (MACCS) – Service de gynécologie-obstétrique

Préserver la fertilité chez les patientes cancéreuses

Les progrès dans le domaine oncologique ont permis d’augmenter l’espérance de vie des jeunes patientes cancéreuses. Malheureusement, les traitements chimio- et/ou radio-thérapeutiques peuvent entraîner une défaillance ovarienne précoce avec ménopause et stérilité. L’isolement et la transplantation de follicules ovariens constitue une approche prometteuse pour restaurer la fertilité des patientes, notamment dans le cadre des pathologies présentant un risque de métastases ovariennes.

Valérie Luyckx travaille sur un programme de recherche visant à développer une matrice pour la greffe de follicules humains isolés. Cette structure reproduisant l’environnement ovarien et fournissant les facteurs indispensables au développement folliculaire jusqu’au stade ovulatoire, devrait permettre de greffer des follicules isolés chez des patientes afin de restaurer leur fertilité après guérison du cancer. Ce concept appuyé par les travaux du laboratoire de gynécologie de l’UCL a fait l’objet d’un dépôt de brevet.

A long terme, ce projet vise à établir une matrice 3D biocompatible et biofonctionnelle, dans le cadre du projet de l’ovaire artificiel. La conception d’un tel ovaire artificiel fonctionnel élargira considérablement le champ d’application de la cryopréservation et la transplantation ovarienne.

La Fondation accorde à Valérie Luyckx un mandat de recherche d’un an à temps plein.