Nos boursiers 2012

Aurore Lafosse

Médecin Assistant Clinicien Candidat Spécialiste (MACCS) – Service de chirurgie plastique et Centre de Thérapie Tissulaire et Cellulaire

Développement d’un pansement biologique basé sur l’utilisation de cellules souches adipeuses pour la cicatrisation des plaies diabétiques chroniques

Le diabète de type I est une maladie en croissance constante, touchant actuellement 23 millions de personnes et responsable de nombreuses complications, dont les plaies chroniques, qui représentent la première cause d’hospitalisation et d’amputation chez les patients diabétiques. La cicatrisation d’une plaie cutanée requiert une intégration orchestrée de processus biologiques et moléculaires complexes. Ce processus de cicatrisation est défectueux dans le diabète. Bien que de nombreux nouveaux pansements maintenant un environnement humide et délivrant des facteurs de croissance aient été développés, il n’existe pas encore de pansement capable de restaurer le processus de guérison d’une plaie diabétique. Les cellules souches adipeuses pourraient, grâce à leurs propriétés angiogéniques et immunomodulatrices déjà démontrées, permettre de recréer les conditions physiologiques favorables à la reconstruction du derme et de l’épiderme.

Le Dr Aurore Lafosse entame un projet de recherche orienté vers le développement d’un pansement biologique constitué de couches cellulaires déposées sur un support biocompatible, dont le but est d’enrayer le cercle vicieux de la non-cicatrisation de ces plaies impasses rencontrées dans le diabète, applicable également à certaines vasculites, aux ulcères drépanocytaires et aux plaies de radionécrose.

La Fondation accorde à Aurore Lafosse un mandat de recherche d’un an à mi-temps.