Nos boursiers 2014

Jérôme Lasserre

Practicien hospitalier en Parodontologie

Evaluation de nouvelles stratégies pour lutter contre les biofilms dentaires

« Les biofilms dentaires sont extrêmement résistants aux agents antimicrobiens conventionnels ainsi que vis-à-vis du système immunitaire de l’hôte qui les abrite. Les parodontites (déchaussements dentaires) et les parimplantites (infections chroniques des implants dentaires) sont deux exemples d’infection à biofilms dont la prise en charge est parfois compliquée.

L’efficacité des traitements conventionnels par détartrage/surfaçage radiculaire étant limitée, il est nécessaire, pour prolonger la denture et les implants de nos patients, de développer de nouvelles stratégies antimicrobiennes.
Pour cela, un projet de recherche comprenant deux volets complémentaires a été proposé:
1. Étudier l’effet de l’adjonction de micro-courants électriques à certains antiseptiques afin d’essayer d’en améliorer l’activité antimicrobienne.
2. Tester cliniquement l’efficacité d’une nouvelle technique, l’implantoplastie, pour la prise en charge des implants infectés. Le but de cette technique innovante est de lisser la surface implantaire au moyen d’une fraise afin de la décontaminer.

Le mandat de recherche de la Fondation Saint-Luc pour l’année académique 2013-2014 m’a permis de finaliser le premier chapitre de ce projet. Nous avons pu mettre en évidence l’amélioration de l’effet antiseptique de la chlorhexidine lorsque de faibles courants électriques continus lui étaient ajoutés. Le renouvellement du subside par la Fondation pour l’année 2014-2015 me permettra de mener à bien l’étude clinique et de finaliser le deuxième volet de mon projet. »