Icon arrow back Tous les projets

Programmer des cellules capables de reconnaître et de tuer le cancer

Et si vous pouviez aider les équipes de Saint-Luc à programmer des cellules capables de reconnaître et de tuer le cancer ?

Information sur le projet

  • Statut

    En cours

  • Axe d'intervention

    Innovation technologique

  • Thématique

    Cancérologie

  • Budget

    1 000 000,00 €

Et si vous pouviez aider les équipes de Saint-Luc à programmer des cellules capables de reconnaître et de tuer le cancer ?

Prélever des cellules immunitaires chez les patients, les modifier génétiquement en laboratoire pour qu’elles puissent, une fois réinjectées dans le corps des malades, reconnaître puis éliminer le cancer. Nous vous présentons le traitement par cellules CAR-T ou CAR-T cells (Chimeric Antigenic Receptor - T), une stratégie d’immunothérapie novatrice. Son défi : combattre le cancer en s’appuyant sur le propre système immunitaire du patient.  


Chaque jour, les défis sont nombreux pour les équipes médicales et soignantes des Cliniques universitaires Saint-Luc, pour les chercheurs également. Notre hôpital académique traite en effet un nombre important de pathologies lourdes, compliquées ou rares. Malheureusement, malgré tous leurs efforts et les traitements à leur disposition, nos professionnels manquent parfois de solutions pour aider leurs patients. Loin de baisser les bras, portés et boostés par les avancées et les espoirs de la recherche médicale, ils tentent de défier les pronostics les plus sombres.


Au coeur de tous leurs efforts, on retrouve notamment les personnes touchées par certains types de cancers résistants aux traitements classiques ou en rechute. Dans le Service d’hématologie, qui traite plus spécifiquement les cancers du sang comme les leucémies, les lymphomes ou le myélome, l’espoir subsiste grâce à l’immunothérapie par « CAR-T cells ». Ce traitement novateur s’applique actuellement en deuxième ou troisième ligne et n’est disponible que pour les lymphomes et les leucémies aigües lymphoblastiques. Son concept consiste à prélever chez le patient un type de cellules immunitaires, les lymphocytes T, et à les manipuler en laboratoire, en les équipant notamment de « récepteurs antigéniques chimériques », afin qu’elles soient capables de reconnaître et détruire le plus spécifiquement possible les cellules cancéreuses. Ces cellules ainsi modifiées en « médicaments » sont ensuite réinjectées au malade, avec des résultats très encourageants.


Oui, mais…

Ces cellules « reprogrammées » sont actuellement préparées dans des laboratoires pharmaceutiques éloignés du chevet des patients, avec des délais de production de plusieurs semaines entre le prélèvement des cellules immunitaires du patient et leur réinjection dans son corps. Le facteur temps est pourtant crucial chez des personnes confrontées à des maladies avancées et dont la progression pourrait leur être fatale.

Aujourd’hui, notre défi est de récolter des fonds afin d’équiper les Cliniques universitaires Saint-Luc de laboratoires spécialisés habilités à produire les cellules CAR-T au sein de notre hôpital académique. Leur production doit en effet répondre à des critères spécifiques et précis en termes d’équipements, de personnel, de procédés de fabrication, de contrôles du produit fini et de certification. Saint-Luc pourrait ainsi, en complémentarité avec l’industrie pharmaceutique, optimiser les délais de « fabrication » et les coûts. Mais pas seulement… Ce serait également l’opportunité pour notre institution de soins de mener de nombreuses recherches pour élargir le champ d’action de ces « super » globules blancs. 



Aujourd’hui contre certains cancers, demain contre d’autres maladies !

Les cellules CAR-T sont pleines d’avenir. Leur application dans certains types de cancers du sang n’est qu’un début. Le champ des indications possibles s’annonce plus large, avec probablement des ouvertures à d’autres cancers ou à des maladies auto-immunes comme le lupus. Pour les médecins et chercheurs de Saint-Luc, la production de ces cellules au sein même de l’hôpital permettrait de mener de nombreuses recherches dans différents secteurs et assurer aux patients de l’hôpital un accès privilégié à cette thérapie du futur.



Soutenez-nous

Je veux soutenir ce projet

Faire un don
Partager

Découvrez nos autres projets

Cancers colorectaux : rendre efficaces les traitements par immunothérapie En cours
  • 2023
  • Recherche médicale

Cancers colorectaux : rendre efficaces les traitements par immunothérapie

Le cancer colorectal est un des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers

Acquisition d’une IRM cardiaque fœtale En cours
  • 2024
  • Innovation technologique

Acquisition d’une IRM cardiaque fœtale

Projet unique en Belgique et tout à fait novateur

L’IA au service du bien-être et de la sécurité du patient traité par radiothérapie Financé
  • 2022
  • Innovation technologique

L’IA au service du bien-être et de la sécurité du patient traité par radiothérapie

L’intelligence artificielle permettrait d’accroître la sécurité des patient traités par radiothérapie, mais contribuerait également à des prises en charge personnalisées, orientées...

Soutenez-nous

Aidez-nous dans notre quête du
progrès et de l'innovation médical

Faire un don